Foire Aux Questions – Reprise d’activités Flying Disc

RECOMMANDATIONS & PROTOCOLES SANITAIRES – COVID-19
Position de la FFFD au regard de la situation COVID-19 27 Aout 20
Reprise Entrainements Flying Disc – 27 Aout 2020
Reprise Competitions Flying Disc – 27 Aout 2020
Reprise Stages Flying Disc – 27 Aout 2020
ANNEXES
FOIRE AUX QUESTIONS
  • En raison de la crise sanitaire, la validité de 3 ans pour les certificats médicaux est-elle remise en cause ?

Après des propositions d’autres fédérations en ce sens, un avis à été donné par le Ministère des Sports, rappelant que la loi santé concernant les certificats médicaux reste applicable. Les préconisations restent donc les mêmes.

  • La limite de 4 clubs peut-elle s’entendre “sur une “journée” ? (par exemple 4 clubs le samedi puis 4 clubs le dimanche)

Il faut limiter les brassages entre groupes de personnes donc lors d’un déplacement (samedi & dimanche), il ne faut pas rencontrer plus de 3 autres équipes. Cependant il possible d’accueillir 4 équipes le samedi, et le dimanche 4 autres équipes (différentes de celles du samedi).

  • Est-il possible d’assouplir les règles de quotas d’extérieurs et d’équipes pick-up en région pour permettre de jouer réellement dans la limite des 50/80 joueurs ?

Non puisque le but est de limiter les contacts entre personnes qui ne vivent pas ensemble. Si on rajoute un joueur externe il compte pour 1 club (jouer contre un adversaire ou avec un coéquipier fait courir le même risque de transmission).

  • Dans le protocole “Reprise Compétition”, le point “Covoiturage : mettre un masque n’est pas repris ?

La fédération n’est pas responsable des déplacements ce n’est pas à elle d’en définir les conditions. Cela fait néanmoins parti des gestes barrière que chacun doit appliquer dans son quotidien.

  • Pour quelles raisons l’utilisation de gants est-elle interdite ?

Les gants vont être potentiellement contaminés pendant la pratique. L’application des mesures sanitaires liées à l’entretien du matériel ne peut pas être mise en œuvre pour eux :

  • Ils ne peuvent pas être désinfectés pendant la pratique comme les mains ou les autres objets,
  • Leurs préconisations d’entretien ne permettent pas une désinfection efficace entre chaque séance d’activité.
  • Pour quelles raisons le port du masque n’est pas obligatoire pendant la pratique ?

Les sports collectifs augmentent le risque de transmission du virus mais la position gouvernementale et médicale actuelle est que l’impact de cette augmentation est moindre, sur notre société, que l’arrêt de la pratique même dans un club de sport collectif.
Le port d’un masque pendant l’activité sportive réduirait sans doute le risque de projection de postillons dans des situations où les joueurs sont rapprochés, comme la défense par exemple. Mais il réduirait le débit des échanges gazeux qui passent par la bouche ce qui impacterait  la performance et conduirait à une augmentation de la fréquence cardiaque et pulmonaire, de la température corporelle donc du débit de transpiration.
Le masque serait mouillé ce qui diminue son effet barrière, il serait plus lourd, aurait tendance à tomber et serait donc souvent touché ainsi que le reste du visage pour essuyer la sueur. Il faudrait également le manipuler pour boire par exemple. Voilà pourquoi il n’est pas conseillé de pratiquer une activité physique avec un masque.

  • Une autre question ?

Envoyez-la par mail à Vincent Roy